Léa Linster, restaurant Léa Linster á Frisange au Luxembourg et Bocuse d´or 1989.



Léa Linster,

 

Léa Linster répond aux questions de Laurent Ryon, donne son avis sur la cuisine allemande, régionale, qui revient à grands pas dans nos assiettes et les restaurants étoilés. La cuisine allemande traditionnelle est redécouverte.

 

Linster léa  a une  étoile au  guide Michelin. En 1989, elle a remporté le Bocuse d'Or avec le fameux plat d'agneau en croûte de pomme de terre (in Kartoffelkruste) . Elle est la seule femme à avoir  gagner ce concours de cuisine mondiale.

Vous pouvez vous rendre dans le restaurant de Léa  Linster à Frinsingen , à environ 15 km de la ville de Luxembourg . Ici,  Nul ne pourra oublier un tel voyage culinaire qu'il se doit de s'accorder au moins une fois dans une vie.

 

Voici les questions et les réponses:

 

1.A quel âge avez-vous commencé votre apprentissage et dites nous, comment c'était ? 

Comme mes parents avait un café- restaurant, j´avais petite fille déjà  commencé á cuisiner.

 

2.

Quelle fut la première recette que vous avez réalisée: 

 Le coq au vin et un gâteau aux prunes.

 

3.

Comment était votre maître d'apprentissage, je pense à Paul Bocuse à Lyon ?

Paul Bocuse a été, est et sera toujours mon mentor. 

4.

Rêviez-vous déjà lorsque vous étiez en apprentissage d'avoir un jour votre propre restaurant?

Déjà á huit ans, j´avais le rêve de reprendre  le café-restaurant de mes parents  pour en faire un restaurant gastronomique.

 

5.

Quel fût le premier livre de cuisine que vous avez écrit? Votre première intervention télévisée ?

Le premier livre, Einfach und Genial 2002.

Ma premiére intervention télévisé, avec Alfred Biolek 1989.

 

6.

Quelle fût vôtre première expérience gustative?

A six ans, j´avais servi des quartiers de mandarines avec de la crème fouettée

et revaloriser le goût avec des fraises, au milieu de l´hiver.

 

7.

Quel type de problème pouvez-vous rencontrer en cuisine?

Je me suis coupé gravement avec la machine de découpe á la main et devait continuer avec  le bandage pour travailler.

 

8.

Qu'avez_vous ressenti lorsque vous avez obtenu votre première étoile au guide Michelin ? 

Tout d´abord, je n´y croyais pas vraiment, mais après je me suis beaucoup réjouis de cette distinction.

 

9.

 Depuis combien d´années, avez-vous une étoile au guide michelin ?

Depuis plus de trente ans déjà.

 

10.

Quels sont votre plat français préféré et votre région française préférée?

Les rognons de veau cuit dans leur graisse et j´adore l´Aveyron en Midi-Pyrénées, puisque mes agneaux et Roquefort viennent de là-bas.

 

11.

Quel plat n'appréciez- vous absolument pas et pourquoi ?

Je déteste le goût artificiel parfumée de la truffe, parce que j´aime les truffes fraiches.

 

12.

Pourquoi aimez-vous le bon goût en cuisine?

Parce que sans lui, vous ne pouvez pas  déguster  avec plaisir.

 

13.

Quand avez-vous pour la dernière fois mangé quelque chose de délicieux?

En ce moment, ma crème glacée á la fraise et mes madeleines.

 

14.              

Comment expliquez-vous la magie de vos recettes ?

Avec beaucoup d´amour cuisiner !(avec amour) 

  

15.

Connaissez-vous la recette de la„Poularde de Bresse en vessie de la Mère Filloux“ à Lyon?

 Biensûr, de Paul Bocuse et de Jöel Robuchon.

 

16.

Y-a-t-il un plat allemand qui vous séduise tout particulièrement ?

 Le pain d´épice et la sauce verte de Francfort.

 

17.

Qu´est ce qui vous plaît dans la gastronomie allemande ?

L´allemangne a les plus beaux et les meilleurs hotels.

 

18.              Quelle région est pour vous, à l'égard de la gastronomie, la meilleure d'Allemagne ?

J´adore la région de Saarland.

 

19. Quelle fût votre dernière expérience culinaire ?

Hier, un roquefort de Wolfram Schreier de Singen avec un vin de vendange tardive von Max von Kunow Weingut von Höwel aus Oberremmel.

 

20.Vos prochains projets ?

Un nouvel éco-projet dans mon pavillon Madeleine, mon deuxième restaurant á Kayl.

Lèa Linster

 

Sie antworte auf Laurent Ryons Fragen, gab ihre Meinung zur deutschen, regionalen Küche, die mit großen Schritten unsere Teller und die Sternerestaurants zurückerobert. Die traditionelle, deutsche Küche wird wiederentdeckt.

 

Léa Linster hat einen 1 Stern vom Guide Michelin. Im Jahre 1989 gewann sie mit dem bekannten Gericht Lamm inKartoffelkruste die Bocuse d’Or. Sie ist die einzige Frau, die jemals diesen Kochwettbewerb gewonnen hat.

Einen Eindruck kann man sich im Restaurant von Léa Linster in Frinsingen, etwa 15 km von der Stadt Luxemburgentfernt, verschaffen. Hier werden ihr Wirken und ihr Werk bewusst im Essen, der Dekoration und der Abläufe.

 

Hier die Fragen und Antworten:

 

1. In welchem Alter haben Sie Ihre Ausbildung begonnen und wie war sie?

Da ich in’s Restaurant reingeboren wurde, habe ich schon als kleines Mädchen angefangen zu kochen.

 

2. Welches war das erste Rezept, das sie gekocht haben? 

Coq au vin und Zwetschgenkuchen

 

3. Wie war Ihre Lehrmeister, ich denke an Paul Bocuse und Jöel Robuchon? 

Paul Bocuse war, ist und wird immer der Nummer 1 Mentor sein.

 

4. Träumten Sie schon während Ihrer Lehrzeit davon, eines Tages ein eigenes Restaurant zu führen?

Schon als 8-jähriges Mädchen habe ich davon geträumt aus dem elterlichen Café-Restaurant ein Feinschmeckerlokal zu machen.

 

5. Welches war Ihr erstes Kochbuch, das Sie geschrieben haben und wann war Ihr erster Fernsehauftritt?

Erstes Kochbuch: Einfach und Genial 2002

Erster TV-Auftritt: mit Alfred Biolek 1989

 

6. Was war Ihr erstes Geschmackserlebnis?

Als 6-jährige habe ich eine enthäutete und geschälte Mandarine mit geschlagener Sahne serviert und den Geschmack von Erdbeeren nachgestellt, mitten im Winter.

 

 

7. Was ist für Sie eine Panne in der Küche?

Ich habe mich mit der Schneidemaschine schwer verletzt und musste mit verbundener Hand weitermachen.

  

8. Was haben Sie empfunden, als Sie ihren Stern vom Guide Michelin erhielten?

Zuerst habe ich der Sache nicht ganz getraut, doch danach habe ich mich ganz mächtig gefreut.

 

9. Wie viele Jahre haben Sie Ihren Stern schon? 

Über 30 Jahre nun schon.

 

10. Was sind Ihr französisches Lieblingsgericht und Region aus Frankreich?

Kalbsnieren im eigenen Fett gebraten.

Ich liebe die Aveyron in Midi-Pyrénées, da kommen meine Lämmer und Roquefort her.

 

11. Welches Gericht mögen Sie überhaupt nicht und warum?

Ich hasse alles Künstliche mit Trüffelaroma, denn ich liebe Trüffel sehr!

 

12. Warum lieben den guten Geschmack in der Küche? 

Weil man ohne ihn nicht glücklich genießen kann.

 

13. Wann haben Sie zum letzten Mal lecker gegessen? 

Jetzt gerade, mein Erdbeereis und meine Madeleines.

 

14. Wie erklären Sie sich den Zauber Ihres Rezeptes? 

Mit viel Liebe kochen (Avec Amour)!

 

15. Kennen Sie das Rezept „Poularde de Bresse in der Blase Mére Filloux“ aus Lyon?

Bien sûr, von Paul Bocuse und Joel Robuchon

 

16. Gibt es ein deutsches Gericht, das Ihnen besonders gut gefällt? Lebkuchen und Frankfurter Grüne Soße

 

17. Was gefällt Ihnen an der deutschen Gastronomie? 

Deutschland hat die schönsten und besten Hotels

 

18. Welche Region ist für Sie im Bezug auf die Gastronomie die beste in

Deutschland?

Ich liebe das Saarland

 

19. Was war Ihr letztes Geschmackserlebnis?

Gestern ein Roquefort von Wolfram Schreier aus Singen und azu eine Spätlese von Max von Kunow, Weingut von Hövel aus Oberemmel

 

20. Was ist Ihr nächstes Projekt?

Ein neues Öko-Projekt in meinem Pavillon Madeleine, meinem zweiten Restaurant in Kayl.